Les mouvements dans la peinture : art abstrait

L’art abstrait est un art qui peut se passer de modèle et s’affranchit à une réalité visuelle et une création plastique. La définition de l’art abstrait ne dépend pas que de son histoire. Cet art utilise un langage formel, linéaire, pictural pour exposer une composition indépendante à la référence optique.

Quésaco ? art abstrait

L’art abstrait sort de l’imagination principalement de trois peintres presque aux mêmes dates. Ces artistes sont composés de Vassily Kandinsky, Piet Mondrian, Kazimir Malevitch. L’art abstrait montre des formes qui ne représentent pas les objets du monde extérieur. Dans les arts plastiques, l’art abstrait est un langage visuel né au début du XXe siècle. Ce terme inclut aussi le cubisme ou futurisme. Il a révolutionné notamment la peinture et la sculpture, et influencé également l’architecture, la littérature et la musique. On représente ce qu’on sait d’un objet plutôt que ce qu’on en voit.

Apparition de l’art abstrait

Le peintre Vassily Kandinsky est considéré comme le fondateur de l’art abstrait. Selon le philosophe Michel Henry : « Kandinsky appelle abstrait le contenu que la peinture doit exprimer, soit cette vie invisible que nous sommes. » L’art abstrait ne représente pas le monde visible, sensible ; qui utilise la matière, la ligne, la couleur pour elles-mêmes. On peut situer son origine aux environs de 1913 lorsque. L’apparition de l’art abstrait commença en Europe et s’était diffusée progressivement aux États-Unis. Le mouvement connu une expansion fulgurante au XXe siècle. Il découle de la popularité de la physique quantique bousculant la notion de la réalité. Cette dernière ne dépend plus simplement de nos cinq sens. Dans le domaine culturel et artistique, la conception dépend majoritaire de l’expression de l’émotion, du ressenti.

Kandinsky, le pionnier

L’art abstrait est né de l’abstraction de Kandinsky. L’abstraction indique un point de départ, une nouvelle représentation de la réalité et de l’imagerie dans l’art. Quatre périodes marquent l’histoire de cet art abstrait : dans l’année 1910 à 1920 ; sa vitalité créative apparait de la décomposition de l’art caractérisé par l’abstraction de Kandinsky, le néoplasticisme de Mondrian, le suprématisme de Malevitch. Entre 1920 et 1930, une nouvelle forme d’abstraction parcourt en Europe. Après la guerre de 1945, l’art abstrait devient un phénomène mondial à partir duquel émergent des mouvements avant-gardistes : l’art optique, le tachisme, la peinture gestuelle, l’art calligraphique, l’art informel, le Minimal Art. À la fin des années soixante-dix, la crise de l’abstraction éclate. Par l’abstraction lyrique, on définit généralement l’abstraction de Kandinsky traduisant expressément l’émotion.