Comment réussir son investissement dans l’art contemporain ?

Avant de plonger dans l’investissement, parlons d’abord de l’art contemporain en question. Il est plus fiable d’agencer de l’argent là où nous avons quelques connaissances et un peu de maîtrise. Placer dans une œuvre d’art n’est pas que dans un but pécuniaire, c’est aussi par passion et pour le plaisir.

Quelques points à retenir concernant l’art contemporain

La notion « contemporain », désigne l’ensemble d’œuvres et de créations artistiques allant de l’après-guerre jusqu’à nos jours, c’est-à-dire à partir de 1945. L’art contemporain transgresse l’époque antérieure par son style. En effet, il est avant-garde et expérimente de nouvelles idées conceptuelles. L’art contemporain rassemble autant de styles que d’auteurs et de domaines. Dans le but de dépasser les frontières de l’art, l’artiste crée et invente en véhiculant son idéologie. De ce fait, l’art contemporain peut choquer pour être médiatisé tout en se basant sur la culture et l’histoire.

L’art contemporain face aux activités artistiques et culturelles

Un artiste se baigne dans la culture. Ceci nous pousse à dire que l’art est dans le plaisir et la passion. Le terme « contemporanéité » définit la manière dont nous manipulons l’art aujourd’hui : peintures, tableaux, dessins… L’artiste actif se fait connaître dans des endroits spécifiques comme un musée d’art moderne ou une galerie, un point de rencontre de tous les exposants et potentiels acheteurs. Ils se retrouvent dans un même espace dédié à l’art qui est destiné aux sens, aux émotions et à la découverte. Un objet d’art reconnu comme tel par un groupe est classé et apprécié selon la culture et son auteur, avant de faire partie des activités artistiques et culturelles.

Placer dans l’art moderne : de quoi il retourne ?

Placer des actifs dans une œuvre d’art est de plus en plus prisé dans le monde. Ceci résulte de la facilité de transmission et surtout des avantages fiscaux qu’il réserve. En effet, l’art est assujetti aux taxes. À long terme, l’investissement peut être lucratif et fructueux étant donné qu’un objet d’art conservé pendant plus de 5 ans peut être revalorisé à plus de 7 % de sa cotation initiale. Pour ne pas avoir de mauvaises surprises, il faudrait quand même disposer de quelques informations sur la cote de l’artiste et pourquoi ne pas aller jusqu’à se renseigner sur sa biographie. Nous vous conseillons de faire une petite visite dans les galeries, les salons, ou encore des ventes privées d’œuvres d’art avant d’investir en la matière.